logo dela galerie Mouvements-rueVisconti

4, rue de rocroy
75010 paris

tel: + 33 (0)9 87 16 31 30


retour vers la page précédente

Parution le 22 janvier 2020

GIUSEPPE PENONE
catalogue raisonné des cartons d’invitation
[expositions personnelles
1969-2019]

de michel nuridsany


format : 25 x 18 cm
368 pages
reliure souple


VERSION COURANTE
35 €

ISBN : 978-2-86234-465-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Couverture du catalogue raisonné des cartons d'invitation Giuseppe Penone

Vues des pages intérieures du catalgoue raisonné de Giuseppe Penone Vues des pages intérieures du catalgoue raisonné de Giuseppe Penone

Vues des pages intérieures du catalgoue raisonné de Giuseppe Penone Vues des pages intérieures du catalgoue raisonné de Giuseppe Penone

Vues des pages intérieures du catalgoue raisonné de Giuseppe Penone Vues des pages intérieures du catalgoue raisonné de Giuseppe Penone

Vues des pages intérieures du catalgoue raisonné de Giuseppe Penone

LA COLLECTION. Les cartons édités pour inviter au vernissage des expositions d’un artiste offrent un passionnant regard sur son parcours, comme sur l’évolution de son travail. Chaque carton d’invitation est un jalon, témoin des étapes franchies, des rencontres artistiques, des chemins empruntés… c’est parfois même une œuvre en soi. Les cartons (illustrés en taille réelle) sont reproduits recto et verso, accompagnés d’un descriptif technique et d’un commentaire de l’artiste.

LE LIVRE. Suivre et envisager l’œuvre d’un artiste à partir de ses cartons d’invitation, c’est ce que Michel Nuridsany fait ici, avec Giuseppe Penone, figure majeure de la scène artistique contemporaine italienne, toujours en décalage, en fluidité, toujours en éveil pour accueillir la surprise qui arrive.
Ici, donc, devant chaque carton d’invitation, Penone réagit, précise, commente, dérive, parle de ses galeries, de l’évolution du monde de l’art, des avocats américains qui y circulent, de son enfance et de son père paysan, « méfiant, ironique » de la Ligurie, fait éloge de la lenteur lorsqu’il évoque les mystères de la germination, explique les façons si différentes dont on laboure dans la plaine et dans la montagne, et puis évoque son arrivée à Turin, ville industrielle du Nord bouleversée par les luttes syndicales, où la tradition artistique est absente, où naît pourtant l’Arte Povera – qu’il rejoint presque sans le vouloir.
Voici Penone au naturel, tel qu’on le connaît peu, délivrant sa vision poétique des rapports de l’homme et de la nature. Voici, dans ses métamorphoses, un artiste magique qui témoigne de la réalité mouvante du monde.
Voici celui dont la main enserre des troncs d’arbres et, ainsi, en modifie la croissance, voici celui qui dénude des troncs, révèle la mémoire du bois, parle à la pierre naguère vivante, liée à la grande vie de la montagne.
« Passage », c’est ainsi que Michaux avait intitulé l’un de ses plus beaux livres. Voici Giuseppe Penone, le passeur.

L’ARTISTE. Giuseppe Penone est né à Garessio (Italie) en 1947. Il vit et travaille à Turin.
Associé au mouvement de « l'Arte Povera » (fondé par le critique d'art Germano Celant à la fin des années 1960), il y tient toutefois une place singulière, développant une œuvre de sculpteur qui se caractérise par une interrogation permanente et poétique des rapports de l'homme et de la nature, ainsi que par un travail sans cesse renouvelé sur le geste et la trace, l’empreinte que l'on laisse, le geste qui façonne notre mémoire.
Giuseppe Penone travaille avec des matériaux naturels et place l'arbre au centre de ses projets artistiques ; fils et petit-fils d'agriculteur, il fait appel à des éléments qu'il connaît bien : bois, terre, feuilles… Son travail parle de la relation du corps à la nature, et engage notamment une réflexion sur la relation entre nature et culture.
« Créer une sculpture, c'est un geste végétal. ».
Ses œuvres sont présentes dans les plus grandes collections d'art contemporain françaises (Centre Georges Pompidou, Musée d'Art moderne de Saint-Étienne, Fondation Cartier, MAM de la Ville de Paris…) et internationales (Tate Moderne, MoMA, Castello di Rivoli…).

L’AUTEUR. Michel Nuridsany (né le 29 avril 1938 à Neuilly-sur-Seine) est un écrivain, critique d'art et commissaire d'exposition.

 



galerie mouvements-rueVisconti

contact : Juliette Gourlat
j.gourlat@ruevisconti-editions.com

Mise à jour le 22.10.2019 © 2015 Juliette Gourlat