rueVisconti

galerie, maison d'édition
et de production d'art

4, rue de rocroy
75010 paris

tel: + 33 (0)6 51 17 28 09

 
 

retour vers la page précédente

PER BARCLAY
PHOTOGRAPHE


exposition du 28 janvier au 30 avril 2011


Mon travail vise à représenter la tension quotidienne, ce genre d’anxiété que chacun de nous peut percevoir, le contraste entre la beauté et le confort, les « grandes possibilités » de notre temps et l’extrême précarité de notre situation.
Per Barclay

Per Barclay, rue Visconti 13 - vue de la chambre d'huile, 2010

Per Barclay, Visconti 13, 2010
118 x 200 cm
tirage fine art à 3 exemplaires

Per Barclay, à l’invitation de Jean-Noël Flammarion, a réalisé en mars 2010, une Chambre d’Huile au rez-de-chaussée du 17-19 rue Visconti à Paris, avant que des travaux n’en modifient la fonction et l’espace.
Ainsi l’huile noire au pied des bibliothèques a-t-elle fixé la mémoire de ce lieu dévolu aux livres d’art et de bibliophilie, librairie depuis près de vingt ans et aussi imprimerie de Balzac en 1826, atelier de Delacroix... entre autres.

Per Barclay a travaillé la photographie à Florence et les Beaux Arts à Bologne et à Rome.
Il est avant tout sculpteur, et travaille souvent sur un dispositif d’installations éphémères appelées Chambres d’Huile et destinées à être photographiées.
Dans ses Chambres d’Huile, Per Barclay recouvre le sol de liquides : de l’huile noire (souvent de l’huile de vidange), du vin, du sang, de l’eau – l’artiste crée ainsi une surface réfléchissante, un espace réfléchissant qui modifie et altère les installations et les lieux en les rendant inaccessibles et inatteignables.
Elles induisent un sentiment d’anxiété et de désir qui ouvrent et provoquent le besoin de découvrir les profondeurs de cet ailleurs vertigineux où les repères se troublent et où la contemplation devient l’unique désir.

 

voir le livre de per barclay

voir l'œuvre produite avec per barclay et la sfl


galerie rueVisconti
contact : Juliette Gourlat
j.gourlat@ruevisconti-editions.com
Mise à jour le 09.10.2017 © 2015 Juliette Gourlat