rueVisconti

galerie, maison d'édition
et de production d'art

4, rue de rocroy
75010 paris

tel: + 33 (0)6 51 17 28 09

 
PRODUCTION

retour vers la page précédente

 

Mémoires Contemporaines 2
Programme artistique de
la Société Foncière Lyonnaise
2012

 

Felice Varini
installations artistiques au
carré Édouard VII

 

production : rueVisconti

 

Felice Varini installations artistiques au carré Edouard VII

 

SFL a confié à l'artiste franco-suisse Felice Varini le soin de revisiter le Carré Edouard VII au cœur de Paris.

Avec trois œuvres à la mesure du lieu, Felice Varini nous permet de découvrir un lieu qu'on croyait connaître. Il anime les façades des immeubles, conçues par l'architecte Anthony Bechu il y a une vingtaine d'années, avec un ensemble de lignes et de formes, toutes très colorées, qui se construisent et se déconstruisent dans un jeu visuel très spectaculaire.

Propriétaire de cet ensemble immobilier unique à Paris, SFL a voulu aussi associer le Théâtre Edouard VII et l’Olympia à son développement culturel et mettre tous les occupants du site aux premières loges d'un spectacle permanent, magnifiquement mis en scène par Varini.

Ce travail artistique de Varini sur le point de vue, sur l’ordre et le désordre, interpelle aussi tous ceux qui, dans les entreprises, doivent en permanence recaler leur vision stratégique et leur point de vue professionnel pour adapter leur activité à un environnement en mutation permanente.

Ce projet "Mémoires Contemporaines 2" nous offre à la fois une magnifique installation de l'artiste Felice Varini qui se suffit à elle-même, une métaphore sur la vision stratégique des entreprises qui sont au cœur du métier de SFL et une expérience de mise en valeur culturelle d’un lieu d’histoire et de modernité, d’un morceau de cette ville de Paris qui fascine le monde entier et que nous aimons tant. »

Bertrand JULIEN-LAFERRIERE
Directeur Général
SOCIETE FONCIERE LYONNAISE




galerie rueVisconti

contact : Juliette Gourlat
j.gourlat@ruevisconti-editions.com

Mise à jour le 09.10.2017 © 2015 Juliette Gourlat